Suzuki, Kason

Kason Suzuki (鈴木華邨, 24 janvier 1860 – 3 janvier 1919) était un éminent imprimeur japonais sur bois connu pour sa technique magistrale et son style unique. Né à Tokyo, Suzuki commence sa formation artistique en tant qu'étudiant à l'École des Beaux-Arts de Tokyo. Après avoir obtenu son diplôme, il étudie l'impression sur bois sous la tutelle du célèbre artiste et maître imprimeur Un'ichi Hiratsuka.

Le style de Suzuki se caractérise par ses lignes délicates, ses détails complexes et ses couleurs riches. Ses estampes représentent souvent des scènes du folklore et de la mythologie japonaise, ainsi que des paysages et de la nature. Il était particulièrement connu pour son utilisation de la technique « bokashi », qui consiste à créer de subtiles dégradés de couleurs en utilisant un outil spécial pour appliquer de l'encre sur la planche de bois.

L'une des œuvres les plus célèbres de Suzuki est sa série de gravures représentant les « Contes d'Ise », un recueil de poésie japonaise classique. La série présente des représentations élégantes de scènes et de paysages naturels, rendues avec l'attention portée aux détails et à l'utilisation de la couleur par l'artiste.

Le travail de Suzuki lui a valu une reconnaissance internationale et il a exposé ses gravures dans des galeries et des musées du monde entier. Il a reçu de nombreux prix et distinctions, dont le prestigieux Ordre du Trésor sacré du gouvernement japonais.

En plus de son travail d'artiste, Suzuki était également un enseignant dévoué. Il a enseigné dans plusieurs écoles et institutions d'art tout au long de sa carrière, notamment à l'École des Beaux-Arts de Tokyo et à la Japan Print Association. Beaucoup de ses étudiants sont devenus d’éminents imprimeurs sur bois à part entière ; Ohara Koson (1877-1945), célèbre graveur sur bois, fut l'un de ses élèves.

Sources:

  • « Kason Suzuki : Maître graveur » de Naoko Takahatake, Musée d'art du comté de Los Angeles (2018)
  • « L'art de Kason Suzuki » de Richard Lane, Musée d'art asiatique de San Francisco (1984)
  • « Estampes sur bois japonaises : artistes, éditeurs et chefs-d'œuvre 1680-1900 » par Andreas Marks, Tuttle Publishing (2010)